Today, après un déjeuner japonais avec Lau et Djami (un jour je deviendrai un maki géant à force d'en manger par douzaines), je suis allée voir "Hairspray" avec Aïssatou, la meilleure best de toutes les best du monde entier.

Il faut savoir que nous attendions ce moment depuis juillet, puisque lorsque nous avons vu la bande-annonce du film en allant voir "Les Simpson", nous avons commencé à nous extasier en nous trémoussant à moitié sur nos sièges. Et aujourd'hui, enfin, nous avons vu le film qui nous attirait tant, et ça a été un vrai coup de coeur pour nous deux !

Copie_de_hairspray

Le pitch: Dans les années 60, Tracy (Nikki Blonsky), une adolescente joyeuse et déterminée à devenir une star malgré ses kilos en trop, passe une audition pour rejoindre la troupe du show télé préféré des ados, le Corny Collins Show. D'abord rejetée par l'affreuse directrice de la chaîne, Velma Von Tussle (Michelle Pfeiffer), Tracy parvient à décrocher une place dans l'émission en étant l'une des premières blanches à danser à la façon des noirs. Très vite, tout s'enchaîne: Tracy devient célèbre; se rapproche de Link Larkin (Zac Efron), le playboy du lycée dont elle est folle amoureuse, et qui est lui aussi membre de la troupe de Corny Collins (James Marsden); elle se fait surtout des amis noirs, notamment Seaweed (Elijah Kenney), un danseur qui lui ouvre de nouveaux horizons. Mais la soudaine ascension de la jeune fille, qui rêve de gloire, mais aussi de mélange entre noirs et blancs, ne plaît pas à tout le monde, notamment à Velma Von Tussle, qui déteste que Tracy fasse de l'ombre à sa cruche de fille, Amber (Brittany Snow), petite amie attitrée de Link et star du show malgré son manque de talent...

Pourquoi j'ai aimé: Parce que c'est un film rafraîchissant à la gloire de la différence, un film dont la légèreté s'accorde parfaitement avec la gravité de la question de la ségrégation raciale. Parce que malgré le côté comédie musicale pleine de bons sentiments, le film est tout sauf gnangnan. Parce que les chansons sont sympa et entraînantes. Parce que Nikki Blonsky, dans le rôle de l'adorable Tracy, est un vrai bijou de peps et d'énergie. Parce que Zac Efron est tout simplement tordant en star du lycée narcissique mais pas stupide, et que je pense sincèrement que ce jeunot, qui est déjà très mignon, va devenir un sex-symbol d'ici quelques années, j'envisage donc de tomber amoureuse de lui d'ici peu, ça reste à négocier. Parce que John Travolta en maman poule  vaut le détour. Parce que Queen Latifah est géniale en black mama des sixties. Parce que la midinette en moi bave devant James Marsden depuis genre 7 ans.

Alors sortez vos tubes de laque et vos robes d'inspiration sixties, et si ce n'est pas encore fait, craquez pour "Hairspray"!