11 novembre 2008

"Non mais tu saiiiis, ça vient quand on s'y attend paaas quoiiii..."

Ca a commencé cet été. De petits phénomènes isolés. Un "Bidule et Bidulette are now in a relationship." par ci, un "Heu tu vois ça fait deux jours et demi qu'on est ensemble mais il m'a déjà dit que j'étais la femme de sa vie!" par là, un "Ah désolée je peux pas te voir ce soir, ni demain, peut-être en 2075, tu notes? Non je peux pas non plus rester au téléphone avec toi je suis chez Machin, tu me rappelles? Oui, en 2075 aussi oui!" en passant et un dernier "Hi hi hi je ne regarde plus aucun... [Lire la suite]
Posté par Mathilde M à 11:29 - - Commentaires [25] - Permalien [#]

14 août 2008

The rehab tales, part I.

Ce qu’il y a de bien lorsqu’on est pathologiquement monomaniaque (les mauvaises langues diraient "détraquée"), c’est que l’espèce de rêverie vaguement mélancolique qui s’ensuit trouve toujours matière à s’exprimer. Que l’on regarde la pluie tomber sur Paris ou que l’on découvre la Californie et son ciel sans nuages à bord d’une Mini Cooper. Parce que quitte à se dire que les quais de Seine ou l’île St Louis feraient un bien joli background pour une histoire (re)naissante, autant pousser l’art de la pensée stérile jusqu’aux... [Lire la suite]
Posté par Mathilde M à 07:05 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
13 juillet 2008

"Plus loin que dans mes rêves..."

A l'époque de la génération des filles blasées et des mecs tout aussi blasés, il arrive parfois que l'on rencontre un Prince Charmant, un vrai, qui vous fait perdre tous vos moyens et le peu de santé mentale qui vous reste. Un homme que vous n'aimez pas parce qu'il est beau, intelligent, drôle, etc, mais que vous aimez sans savoir pourquoi, juste parce que c'est comme ça. Un homme qui vous rend tellement dingue que vous vous reconnaissez dans la citation d'une certaine Carrie B: "And then, it wasn't logical. It was love.".... [Lire la suite]
Posté par Mathilde M à 01:59 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
22 juin 2008

Juste un caprice.

Il y a des moments où je ne suis vraiment pas drôle comme fille. Des moments où j'abandonne le second degré, le recul et l'ironie que j'affectionne, et où la Mathilde rêveuse, légèrement niaise et prête à croire aux contes de fées ressurgit. Des moments où les petits jeux et les "Suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis." - que je pratique depuis tellement longtemps qu'ils sont presque devenus un art de vivre - me fatiguent. Des moments où j'arrête d'être le stéréotype de la drama queen vingtenaire et sarcastique, qui... [Lire la suite]
Posté par Mathilde M à 00:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
13 juin 2008

Zsa zsa zsu.

"Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire,J'ai vu tous les soleils y venir se mirer,S'y jeter à mourir tous les désespérés,Tes yeux sont si profonds que j'en perds la mémoire." Parce qu'Aragon le dit mieux que moi.
Posté par Mathilde M à 19:58 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
03 février 2008

Marquer des points.

Lui (en mode bla bla bla bla bla, comme d'hab) : Tu vois, c'est un peu comme dans "High School Musical"... (fredonne l'une des chansons du film, puis la regarde d'un air inquiet, attendant qu'elle se moque de lui)Elle (n'osant y croire) : Tu... Tu... Tu aimes "High School Musical"? Vraiment?Lui (perplexe, se demandant si elle est devenue folle à force de faire la queue sous la pluie pour une putain d'expo - qu'elle va voir juste pour lui faire plaisir, soit dit en passant, admirez sa bonté et son sens de... [Lire la suite]
Posté par Mathilde M à 22:29 - - Commentaires [20] - Permalien [#]